LA CORNE DE L’AFRIQUE

RÉSERVE DE PHINDA, AFRIQUE DU SUD

Huile sur toile et collage – 50 x 40 cm – Avril 2007 – 30 euros

Une mère rhinocéros blanc et son jeune dans la brousse de Phinda. Jadis au bord de l’extinction, ce pachyderme est un miraculé. Persécutés et massacrés, une trentaine de rhinocéros blancs sud africains représentait en 1895 les dernières chances de survie de toute une espèce. Heureusement, les autorités ont su réagir en créant notamment cette réserve, si bien que dans les années 60, les premiers troubles liés à la surpopulation apparurent. L’ « opération rhino » fut alors lancée et plus de 2000 spécimens furent déplacés. Aujourd’hui, grâce à cette gestion efficace, l’Afrique du sud concentre plus de 80% des populations mondiales de rhinocéros blancs. On ne peut malheureusement pas en dire autant de son cousin le rhinocéros noir : il vient récemment d’être déclaré éteint au Cameroun…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :